J'me lance !!

 

Depuis le temps que j'en ai envie, je vais me faire ma ptite borne d'arcade maison. Version Bartop, histoire que ce soit transportable, et sous Raspberry Pi3, que ce soit simple. Sans doute avec Recalbox, une distribution de retrogaming qui me branche bien. J'en profite pour créer ce blog parce que les autres m'ont bien aidé à me décider. Et comme sans en avoir l'air je tape ce texte après ma réalisation (contrairement a une grosse partie de ce qui va suivre), j'ai des conseils a donner a ceux qui comme moi sont des bricoleurs du dimanche et n'ont pas les connaissances et l'équipement de pros que j'ai vu chez certains...

ready? go.

 

La liste des courses:

...Et le coût du projet, que vous sachiez vers quoi on va.

Kit bois : 65€ neuf sur ebay (sevilla bartop)

Sur Aliexpress :

  • Raspberry 3+ écran tactile + alim : 49€
  • Kit 2 joystick longs zippy + 18 boutons + carte USB type Xin-mo: 42€
  • Déco flan chrome : 4€
  • Cable HDMI VGA : 4€
  • Bande leds 2M : 2,80€
  • Une carte SD : 5€
  • Des bandes chromées adhésives (2M): 3€

Chez Cash conv' :

  • Ecran 19’: 20€ d’occaz
  • Ampli + enceintes : 4€ d’occaz. Il s’agit d’un petit systeme usb ACER, je verrais si c’est suffisant coté puissance parce que ça va peut être être juste…

Chez Casto :

  • 2 plexi 40*60 : 12€
  • Un tasseau 3M: 5€
  • Visserie : 10€
  • Peinture pot: 20€
  • Peinture bombe noire: 5€
  • Vernis : 15€
  • Triple prise : 5€
  • 4 charnières : 4€
  • 4 aimants : 5€
  • Un lot de 20 équerres métal : 4€
  • Des vis 3*12mm. Plein. 5€
  • Une baguette d’angle en plastique noire. 6€

 Et aussi:

  • Stickers : 20€
  • 9€ les 2 grilles d'enceinte

SOIT 290€ environ au total, TTC et port compris.

Sauf a effectivement acheter le bois et faire les découpes soit même, ca me parait difficile de raboter davantage la facture… J’ai pas vu de résultat probant en dessous de 250€ sur le net, (ici à 300€ : http://easyclic-info.com/tuto/) même en prenant l’ordi de mémé et la penderie du gosse. C’est peut être jouable en faisant les deux. Après y’a des options sympas : boutons lumineux, monnayeur, trackball, ventilateurs, neons, sono surpuissante, jantes alu...

Bien sur il vous faudra des outils, mais rien d’exceptionnel :

Pinceau, visseuse, ponceuse, perceuse, scie, règle, cutter, crayon, un clavier pour configurer tout ça…

 

IMG_20170624_120916

Pour le kit bois, j’ai sauté sur l’occasion vu le prix. Les kits sont d’habitude entre 90 et 150€, parfois avec des fournitures en plus comme les plexi, mais sans le port. Ce kit est entièrement en bois mdf 10mm, ce qui présente l’avantage d’être léger mais l’inconvénient de ne pas supporter le Tmolding sur la tranche des flans (introuvable sur le net). Ce n’était pas précisé sur l’annonce, et je connaissais le risque. Perdu. La visserie fournie avec est vraiment minimale et insuffisante, c’est pourquoi j’ai pris un tasseau, des vis et des équerres pour consolider le tout. Rien à dire sur les découpes qui sont précises et propres. La planche de la marquee est également fournie. A l’arrière, 3 trous de « ventilations » que j’aurais préféré faire moi-même… Au final, j’ai un surtout peu les boules pour le coup du Tmolding, je vous encourage à prendre du 16mm minimum si vous le pouvez, au moins pour les côtés.

Concernant la partie électronique, deux remarques :

J’ai pris un écran tactile 3’’ pour 10 balles de plus avec le Raspberry, me disant que ça me permettrait de pouvoir faire des tests et contrôler sans l’écran principal. Hors pour le néophyte que je suis, c’est impossible à faire fonctionner… Pas de driver fourni par Aliexpress, faut trifouiller dans le code ou installer un OS adapté, autant dire que je suis pas prêt de voir Recalbox s’afficher dessus… Mon conseil donc, pour le même prix, prenez plutôt un clavier bluetooth qui sera plus utile, ou un boitier ventilé, ou les deux.

Mon adaptateur VGA vers HDMI était un simple câble avec chaque prise au bout, « passif » donc je pense. Ca ne fonctionne pas sur mes moniteurs... Il faut un boitier actif, qui d’ailleurs ne coute pas bien cher non plus. Pas besoin qu’il soit alimenté, mais si vous voulez jouer la prudence il existe des modèles avec une prise pour le connecter sur un port USB.

allez, le week-end bricolage avec le fiston!

 

Day one, go

Montage du kit. Je mets des équerres en plus des vis pour consolider. Montage d’abord des flans sur la base, puis de la partie du dessus. Je ne ferme pas l’arrière pour garder un accès, bien sur.

IMG_20170624_123328_1

 

Je fais un cadre pour fixer le bezel, le verre synthétique qui viendra couvrir l’écran. Je le découpe assez facilement au cutter, le truc étant assez fin. Je garde le film dessus des deux cotés pour la peinture.

L’écran sera fixé sur son support en bois avec des vis grâce au système VESA 10.

Je présente l’écran pour prédisposer les pattes de fixation à l’intérieur des flans. L’écran se pose sur le cadre du bezel pour tomber bien contre celui-ci.Je fixe une chute de baguette d’angle (bois, mais j’y reviendrais) sous le cadre, ce qui laisse une fente où glisser le bezel. Je le positionne pour tester.

 

IMG_20170624_144312

IMG_20170624_195215

 

Il reste alors a repérer l’emplacement des bords d’écran, ôter le tout, et a utiliser la technique « pochoir » pour peindre le cadre du bezel pile poil aux dimensions (voir video youtube bezel facile et pas cher de PM88). Il faudra 2 passes mais le résultat est très cool !

 

IMG_20170624_195248

 

Ensuite je défonce les enceintes multimédia pour extraire les deux gamelles et l’ampli. Je les positionne à leur place, deux trous pour le bouton marche/arret et le potard de volume, et je fixe l’ampli avec une chute de tasseau. J’ai du refaire 2 trous au dremmel dans la carte de l’ampli pour que ça tienne bien.

IMG_20170624_195156

IMG_20170624_195228

Enfin je découpe la vitre du marquee dans le verre synthétique. J’en profite pour tenter de percer ce même plexi avec une scie cloche qui trainait dans mon bazar en prévision d’une plaque pour le panel. Va falloir que j’en rachète une neuve. De toute façon je suis à court de vis.

Aparté concernant la découpe du plexi : je m’attendais au pire sur ce point, j’ai lu des trucs comme quoi on pouvait pas percer ou couper parce ça fond, ca pète, ça explose, ça fait des fugues… Franchement j’ai pris un modèle casto en 40*60cm assez fin pour qu’il supporte la découpe au cutter/règle et le perçage au dremmel (ma perceuse n’ayant pas de vitesses) et ça se travaille hyper bien. Autant s’éviter du coup de devoir faire appel à une société spécialisée… Après mon bezel est fixé sur un cadre de façon assez rigide, le fait que le plexi soit fin n’est donc pas un problème.

Bon, journée, finis, avec le fiston on commande une pizza et on teste la partie logicielle (recalbox) avec un pad xbox 360 filaire. On reveillera pas les voisins avec les mini-enceintes mais ça me semble suffisant.

 

IMG_20170624_230235

 

Day too :

 

On s’attaque aux deux parties amovibles :

Charnières sous le panel, qui se lève donc avec la face avant. Elles sont visibles mais j’ai pas trouvé d’autre solution. Faudra que je les maquille plus tard.

Charnières et locketeaux aimantés pour le panneau arrière.

 

Ensuite on passe en mode peinture, deux couches de couleurs 2 en un sans apprêt.

Puis vernis, deux couches aussi, voire 3, on laisse bien sécher entre chaque.

 

IMG_20170625_154017

 

IMG_20170625_154026

 

Day three : branchements.

On repositionne l’écran. Connexion des boutons et des joysticks… et première galère, les faire rentrer dans les trous. Le vernis a coulé un peu dedans et c’était déjà taillé super juste. Obligé de poncer pour que ça passe sans trop forcer. Je m’en étais déjà rendu compte en galérant pour ouvrir le fond, également collé par le vernis (et bien.). Un conseil, faites attention à ça, j’ai esquinté la peinture derrière…

Pour les branchements du panel, je m’appui sur un schéma trouvé sur le net pour le Xinmo 2 joueurs.

1487929917108-xin-mo-2-player-layout-wired

 

D’abord les masses pour J1 puis J2, séparées. Ensuite je suis le dessin pour brancher le reste. Ca demande un peu de concentration, en particulier pour les joysticks que j’ai pas implanté pareil (90° de différence), pour un gain de place. Hors ça change l’axe vertical/horizontal (forcément) et comme le P2 va avoir dans recalbox la copie de J1, il faut compenser au niveau des branchements.

Les faisceaux fournis avec sont bien pratiques, même si y’en a trop et que j’ai du coup des fils qui trainent dans le caisson. Ca pourra peut être servir plus tard qui sait…

Après test(s), tout (finis par) fonctionne(r).

 

 

Day 4 : remontage, emballage.

J’enlève le film du bézel, super doucement. C’est très fragile et la peinture sur le film retiré s’effrite partout. J’aurai du faire ça dehors…

Je remets tous les éléments, fixation définitive de l’écran, du RPi3, de la multiprise, pose du bezel (gyeah). Je le fixe en deux points avec des vis noires récupérées sur les enceintes. Un trou au dos de la borne en bas pour sortir le fil en attendant mieux. Je pose ma petite guirlande de leds autocollante. Je cale le marquee entre deux baguettes d’angle en plastique noir qui trainaient chez moi. En me disant que c’est ce que j’aurais du prendre pour caler le Bézel (moins de risque de rayure qu’avec le bois). C’est cool, ça reste amovible (ça coulisse) au moins le temps que j’ai les stickers.IMG_20170628_145402_HDR_1498717707482

On touche au bout. Ca pèse super lourd, ça tient gavé de place. Je voulais un truc transportable et euh… c’est faisable mais à 2.

On s’éclate a jouer. Je suis satisfait du matériel, même si les joysticks grincent un peu (comme un frottement dedans…), ça a l’air costaud comme matos. J’avais aussi peur que les fixations soient trop fragiles dans le mdf 10mm, mais en fait 4 vis par joystick je pense qu’il va falloir des combos sauvages pour les déloger.

Je termine rapidement l’installation des roms, me heurte aux histoires de bios compatibles et compagnie, je fais ce que je peux. Et déjà l’émotion de revoir certains images, d’entendre certaines mélodies. Snif… J’ai pas l’impression que le PI3 chauffe, donc je laisse tomber l’idée de ventiler pour le moment. Pas la peine de faire des frais pour créer un bruit inutile.

 

Les jours se suivent…

Fixation des grilles de protection HP. Collage sur les tranches des lignes chomées, avec cloutage de sécurité.

J’attaque la conception visuelle avec photoshop, partie sur laquelle je suis plus à l’aise. Je vais donc me faire un design unique. Je me maudis juste de pas avoir scanné le panel et le haut des flans pour avoir un modèle facile a l’écran. C’est moins commode maintenant, forcément, d’autant que le vendeur du kit est incapable de me fournir un plan pdf parce que… tout est dessiné à la main (lol). De toute façon, je vais pas couvrir l’ensemble en essayant de rester assez sobre.

 

(à suivre...)